L’Histoire Alfa Romeo, épisode 5 : la première Alfa Romeo Giulia. 

La berline des forces de l’ordre

Le bolide des forces de polices

Dans l’italie d’après guerre,  tous s’accordent pour dire que les voitures Alfa Romeo sont plus rapides que n’importe quelle concurrente, tant sur la piste que sur la route. Elles disposent donc de toutes les qualités techniques et symboliques pour devenir les voitures officielles des forces de police nationale. À partir de des années 50, elles sont choisies pour être les véhicules officiels des interventions d’urgence. Elles sont alors connues sous le nom de « volanti » et les citoyens s’habituent rapidement à les voir circuler, leur attribuant bientôt d’autres surnoms : les « Panthers », utilisées par la police nationale, et les « Gazelles », au service des Carabinieri ou la police militaire italienne. Deux métaphores qui soulignent alors leur puissance et leur agilité.
 

Alfa Romeo devient un style de vie

L’histoire de la relation entre la marque et les forces de l’ordre s’écrit en parallèle avec celle de l’évolution d’Alfa Romeo au fil des années. Une évolution dans laquelle Orazio Satta Puliga joue d’ailleurs un rôle prédominant. C’est notamment à lui que nous devons la célèbre phrase : « Il existe de nombreuses marques automobiles, parmi lesquelles Alfa Romeo se distingue entre toutes. C’est une sorte d’effervescence, un enthousiasme pour un moyen de transport. C’est un style de vie, une façon particulière de concevoir un véhicule à moteur. ». Ainsi, il transforme une entreprise artisanale en une force de production moderne et commence à imaginer la nouvelle Alfa Romeo « produite en masse ».
 

Giulia, la révolution

Satta Puliga et son équipe développent un véhicule nettement en avance sur son temps. Giulia devient ainsi l’une des premières voitures au monde avec carrosserie autoportante à déformation différenciée. Son design est également révolutionnaire : compact, avec des volumes bien proportionnés et un style unique. L’avant abaissé et l’arrière tronqué sont inspirés par les techniques d’aérodynamisme les plus avancées. Le slogan de lancement présente d’ailleurs la voiture comme étant « conçue par le vent ». Giulia devient une véritable icône italienne.